• Démarrer la réalisation physique du barrage de Kogbèdou

    Le 09 mars 2017, le gouvernement a signé a une convention de concession et un contrat de vente d'énergie avec les entreprises GUITER S.A et SINTRAM. Cela a ouvert la voie à la construction en BOT du couple de barrage hydroélectrique de 100 MW Kogbédou-Franconedou sur le fleuve Milo à environ 80 Km du centre ville de Kankan. Les études de faisabilités ont été présentées en juin 2018 à Conakry. Le groupement d'entreprises Maroco-guinéen (GUITER S.A et SINTRAM) a notamment entamé la construction des ouvrages de franchissement. Mais, le financement du projet qui coûtera plus de 400 millions de Dollars US n'a pas encore été bouclé. La Banque Islamique pour le Développement ( BID) a manifesté son intérêt pour le projet.

    A ce jour, force est de constater que les travaux de construction du barrage n'ont pas encore démarré. Le gouvernement guinéen serait en désaccords avec l'entreprise GUITER S.A sur le prix de vente de l'électricité (KW/h) qui sera produite à partir du barrage. Ce qui compromet la réalisation de cette infrastructure énergétique. La construction du barrage de kogbedou devrait permettre d'améliorer le réseau public d'électricité, d'alimenter en énergie électrique les sociétés minières de la localité, d'électrifier Kerouané et Kankan plus quelques préfectures environnantes et améliorer le cadre de vie des populations de la région.

    • Catégorie
      • Déclaration de politique générale du Premier ministre Mamady Youla | Gouvernement
    • Secteur
      • Eau et Électricité
    • Source
      • Déclaration de Politique générale du Premier Ministre Mamady YOULA
    • Localité
      • Kankan
  • Note