• Mener une politique plus agressive de développement du partenariat public-privé

     La loi qui encadre le partenariat public-privé a été adoptée en juillet 2017 par l'Assemblée Nationale et promulguée en octobre de la même année, mais, elle n'est pas encore publier au Journal Officiel de la République. Ce qui fait qu'elle n'est opposable qu'à l'Etat et non aux investisseurs privés. Malgré cela, le gouvernement a mis en place un cadre juridique et réglementaire permettant aux investisseurs privés de nouer des partenariats avec l'Etat dans certains domaines. Par exemple, dans le secteur de l'énergie, selon un spécialiste du domaine "Il y a des textes qui permettent de nos jours à un partenaire de venir construire un centrale thermique, produire de l’électricité et la vendre à l’Etat.'' Aussi, dans le domaine de l'économie numérique, certaines Banques et entreprises de téléphonie mobile collaborent avec l'Etat dans le cadre de la dématérialisation des paiements de certains impôts et taxes. C’est le cas du paiement des vignettes dans certaines banques de la place, des factures d'eau à la Société des Eaux de Guinée (SEG) et les factures d'électricité à Electricité de Guinée (EDG).

    • Catégorie
      • DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE DU PREMIER MINISTRE KASSORY FOFANA | Gouvernement
    • Secteur
      • Économie et finances
    • Source
      • Déclaration de Politique Générale du Premier Ministre KAssory Fofana
    • Localité
      • Kindia
  • Note