• Réduire drastiquement et centraliser auprès du ministère en charge du budget les exonérations fiscales

    Les exonérations fiscales en Guinée ne sont pas encore conformes aux normes internationales. Elles ne sont pas aussi centraliser auprès du ministère en charge du budget. Dans un rapport sur la Guinée, publié en mai 2019, la Banque Mondiale révèle que les exonérations de TVA prévues dans le code des investissements coûtent cher (0,30 % du PIB par an) et sont contraires aux directives de la CEDEAO. Le rapport souligne que les déficits de recettes ont favorisé une accumulation des arriérés de remboursement de TVA (0,75 % du PIB), entraînant un impact injuste sur les exportateurs et les investisseurs internationaux.Mais, les auteurs estiment qu’en s’attaquant ensemble à ces deux problèmes, on pourrait améliorer la prévisibilité du code des impôts avec un coût fiscal net minimal. 

    • Catégorie
      • DÉCLARATION DE POLITIQUE GÉNÉRALE DU PREMIER MINISTRE KASSORY FOFANA | Gouvernement
    • Secteur
      • Économie et finances
    • Source
      • Déclaration de Politique Générale du Premier Ministre KAssory Fofana
    • Localité
      • Kindia
  • Note

Autres promesses

Développer et maintenir le recours à des travaux à haute intensité de la main d’œuvre (HIMO)

Selon les informations de lahidi, le Ministère des TP tient compte du programme HIMO dans l'exécution des travaux routiers en priorisant le recrutement des travailleurs locaux. Selon le...


Evaluer l’efficacité de la politique publique de financement de l’enseignement supérieur privé

Il n'existe pas de politique publique de financement destinée aux universités privées par le gouvernement. Selon un Responsable d'une université privée, depuis la s...


Finaliser les nouveaux Code pénal et Code de procédure pénale

Les nouveaux Code pénal et Code de procédure pénale ont été adoptés par l'Assemblée Nationale le 04 juilllet 2016 et promulgués le 26 octobre 2...


Veiller à l’application des recommandations de la journée de l’élevage tenue

  ...