img

Article

Les secteurs de l'Économie Finances, des Mines et de l'Education nationale ont les plus grands nombres de promesses 2020-2026 d'Alpha Condé

img

Le 7 novembre 2020, la Cour Constitutionnelle a validé l’élection du Président Alpha Condé pour un troisième mandat, cependant contesté par une partie de l’opposition et de la société civile. Mais pour obtenir cette réélection, le président-candidat a mené une campagne au cours de laquelle il a fait de nombreuses promesses aux citoyens.     


Lahidi a  répertorié 354 engagements répartis sur 20 secteurs. Mais à cause de leurs caractères vagues et imprécis, la plateforme ne va suivre et évaluer que 263 de ces engagements.


Le présent article analyse les promesses d'Alpha Condé dans les domaines de l'économie, des Mines et de l'Education nationale. Ces engagements sont issus principalement des documents officiels de gouvernance du Président réélu, notamment le Programme de Gouvernance 2020-2026, le discours ‘’Gouverner autrement’’ et la Déclaration de politique générale du Premier Ministre, Ibrahima Kassory Fofana. 

À ceux-ci, s’ajoutent des comptes rendus produits par les médias lors des meetings électoraux (parfois virtuels) du Président candidat.


Que pouvons-nous retenir de cette analyse ?


Il est ressorti de notre analyse des différents documents que les secteurs de l'Économie , des Mines et de l’Education nationale sont les domaines qui enregistrent les plus grands nombres de promesses. Cela pourrait s’expliquer par l’importance que ces secteurs ont actuellement dans la vie nationale.     


Économie-finances

Par exemple, le secteur Économie-finances comptabilise à lui seul 49 engagements. Ce qui représente près de 14% de l’ensemble des promesses faites par le Président.  Une bonne partie de ces engagements concernent des réformes que le Gouvernement envisage d’entreprendre ou de poursuivre dans ce secteur au cours des années à venir. 

Au nombre des nouvelles réformes annoncées, il y a l’engagement du Chef de l’Etat de ‘’Réformer les mécanismes de passation des marchés et contrats publics, de l’Etat’’ , de ‘’ Lutter contre l’évasion fiscale ‘’ , de ‘’Conclure des contrats de performance avec l’ensemble des entités publiques impliquées dans l’effort de mobilisation des recettes, y compris certains Établissements publics à caractère administratif (EPA)’’ ou de ‘’Porter la qualité des régies financières et les grands services de l’Etat aux normes et standards internationaux pour une certification en bonne et due forme’’. 

Parmi les réformes reconduites, nous pouvons citer la promesse de ‘’poursuivre la digitalisation des procédures fiscales et douanières entamée au cours des dernières années’’, et de ‘’poursuivre et renforcer les efforts économiques en cours, particulièrement la consolidation d’une gouvernance macro économique de qualité’’.  

 Mines

Dans le secteur des Mines, Lahidi a répertorié 29 promesses dont 19 sont issues du Programme de Gouvernance 2020-2026, 7 de la Déclaration de politique générale du Premier Ministre et 3 de “sources médias”. 

Dans ce domaine, nous avons noté une volonté affirmée du Président d'accroître la production minière, de construire de nouvelles infrastructures des industries extractives au cours des prochaines années et d'œuvrer pour compenser les impacts dus aux activités minières. Cela se traduit dans certains engagements comme  ceux de ‘’Passer d’une capacité de production de l’alumine de 600 000 à 1,6 millions de tonnes en 2025, puis à plus de 4,5 millions de tonnes en 2030’’, ‘’d’Augmenter la production industrielle d’or de 13 tonnes en 2019 à plus de 18 tonnes en 2025, et atteindre 50 tonnes de production annuelle à l’horizon 2030’’, et de ‘’Construire au moins 3 nouvelles usines de transformation de la bauxite en alumine’’. 

Mais, cette volonté d’augmenter systématiquement la quantité de ressources minières produites par la Guinée contraste avec l’ambition du Gouvernement de diversifier l’économie guinéenne pour la rendre moins dépendante des mines. 

Éducation nationale

À l’image des Mines, le secteur de l'Éducation compte 29 engagements parmi lesquels 17 sont issus du Programme de Gouvernance 2020-2026, 11 de la Déclaration de politique générale du Premier Ministre et 1 promesse de “sources médias”. Dans ce secteur, le Président Alpha Condé semble prioriser l’Enseignement technique et professionnel et la promotion de la Recherche. 

Ainsi, il compte ‘’Allouer chaque année 10 milliards de francs guinéens pour financer les bourses de mérite pour les étudiants dans les écoles professionnelles’’,  ‘’Financer les programmes de formation technique et professionnelle pour les métiers en demande et d’avenir (100 milliards de francs guinéens)’’ ,‘’Garantir 20% du Budget national à l’Éducation sur la période du PNDES II ( 2021-2025 )’’ et  ‘’Consacrer 1% du Budget national (soit 200 milliards de francs guinéens) par an à la Recherche et au Développement’’. 

Aussi, il faut noter l’engagement du Gouvernement d’encourager l’éducation de la jeune fille à travers la promesse ‘’d'Offrir une bourse d’études pour les 50 premières filles de tous les examens nationaux (bacs, formation technique, formation universitaire)’’. 

Toutes les nouvelles promesses d’Alpha Condé et de son Gouvernement seront évaluées au fil du temps par Lahidi à travers la publication des rapports partiels qui évaluent leur niveau de mise en œuvre. En attendant, l'intégralité des promesses 2020-2026 du Chef de l'Etat sont à retrouver sur ce lien https://lahidi.org/promesses/2020-2026.


Autres Atricles

img
Education nationale : seulement 2 promesses du Président sur 21 ont été réalisées

Nous avons récemment publié le sixième (6e) rapport partiel d’évaluation Lahidi. Parmi les secteu...

06 septembre 2020
img
« Un étudiant, une tablette » : la promesse qui vaut la prison

Le 21 juillet dernier 12 jeunes ont été arrêtés pour avoir manifesté avec des pancartes ré...

31 mars 2018
img
Transports et Travaux Publics : Près d’une promesse du Président sur deux n’a pas encore connu un début de réalisation

Nous avons récemment publié le sixième (6e) rapport partiel d’évaluation Lahidi. Parmi les secteu...

05 septembre 2020